Forum du référencement et de la création de sites Internet
Menu vertical avec tout le déployement autoriséMenu vertical avec accumulation progressive en remontantMenu vertical avec un seul niveauEliminer le menu vertical gauche!Eliminer les 2 menus verticaux!Eliminer le menu vertical droite!

Le référencement du futur sera sémantique par Admin 21 avril 2010


En fait il serait plus judicieux de dire : référencement du futur sera sémantique ou chaotique! Pourquoi? Et qu'entendons-nous par là?
  1. Les moteurs de recherche actuels basent leur catégorisation sur les mots littéraux en tant qu'ensemble de lettres qu'ils trouvent sur la toile et leurs relations statistiques (répartition dans la page : titres, commentaires d'images etc.), leurs fréquences d'apparition numérique et leurs relations par liens interposés avec d'autres pages aboutissant aux fameux "pages ranks".
  2. L'approche "littérale" du référencement (*1) par opposition à l'approche sémantique pose de plus en plus de problèmes à cause de la taille monumentale d'Internet, de la relative facilité (*2) avec laquelle il est possible de tricher pour courber les pondérations en sa faveur (on peut constater que de plus en plus de pages ont un look adapté aux moteurs de recherche avec de trop nombreuses répétitions rendant la lecture difficile et faisant obstacle au sens du texte), et bien sûr à la racine du problème les multiples sens pouvant être attribués à chaque mots.
  3. Les solutions du point de vue des moteurs de recherche peuvent évoluer d'une approche complètement automatique où les phrases trouvées sur Internet sont analysées pour leurs sens et les phrases de recherche renseignées par les utilisateurs du moteur aussi analysées de manière sémantique. Évidemment ces informations devraient pouvoir être complétées sémantiquement par tous les partis impliqués, ainsi les créateurs de pages devraient pouvoir fournir des précisions, par exemple à l'aide d'une liste de mots clés complétée par les attributs sémantiques du contexte. Du côté des utilisateurs des moteurs de recherche la précision sémantique est encore plus utile car le contexte est souvent faible voir inexistant, la personne effectuant une recherche devrait pouvoir spécifier clairement le sens des mots qu'elle renseigne dans son formulaire de recherche.
(*1) dans le sens organisation des pages Internet par les moteurs de recherche eux-même
(*2) tricher dans un espace de référencement et d'indexation principalement littéral implique essentiellement une redondance de bons mots clés aux bons endroits, ce qui se limite souvent à du copier / coller ou une allergie aux pronoms pour leur préférer le nom lui même beaucoup plus rémunérateur en matière de pondération, et la patience des moteurs de recherche en ce qui concerne les répétitions étant généralement d'une amplitude dépassant largement celle des lecteurs on obtient au final des textes difficiles à lire, ou quand il s'agit principalement d'une redondance cachée de textes problématique au niveau des extraits fournis par les moteurs de recherche. Par contre tricher dans un contexte de référencement sémantique implique de fournir un gros supplément d'information intéressante et pertinente par rapport au sujet principal, ce qui est difficile et au final par définition intéressant! Il ne s'agit donc pas de tricherie (de spamdexing si vous préférez), ce qui résous le problème élégamment et implique en résumé qu'avec une bonne approche sémantique du référencement il est quasiment impossible de tricher (de "spamdexer").

Pourquoi n'est on pas déjà dans une phase de recherche sémantique pour les principaux moteurs de recherches ?
  1. Elle est plus difficile à aborder qu'une recherche purement syntactique, il s'ensuit qu'historiquement la recherche était purement syntactique et que malgré les progrès techniques qui rendent la recherche sémantique possible, un effet d'inertie important est présent.
  2. La recherche purement syntactique est aveugle au sens, elle donne donc des résultats qui sont fortement influencés par le volumes de pages contenant la syntaxe spécifiée, il s'ensuit que les sujets les plus populaires et les plus courant sortiront en premier, satisfaisant par là facilement la majorité des recherches! On obtient donc une certaine uniformisation des résultats au profit du dénominateur commun et au grand dam des sujets rares et finalement d'une certaine nouveauté! Le problème de cette constatation vient paradoxalement du fait que la majorité des utilisateurs soie satisfaite, en conséquent la majorité des publicitaires aussi, et cette satisfaction globale n'est bien entendu pas une force facilitant le passage à un mode de recherche plus efficace.
  3. A noter que la recherche sémantique est déjà proposée comme outil de recherche interne aux entreprises.

Des exemples où il est difficile de trouver quelque chose sans recherche sémantique :
  • Supposons que l'on cherche à se motiver pour les tâches ménagères en y intégrant une sorte de gymnastique douce, en cherchant quelque chose du genre "gymnastique intégrée aux tâches ménagères" ou "gymnastique en nettoyant" et bien rien aucun résultat avec les guillemets, et sans les guillemets on tombe sur de la pub pour des services de nettoyage. A noter que le lien mentionné pointe sur un site parent, ce qui a court-circuité la problématique de la recherche sur le moteur, mais va permettre de voir si avec un effort de référencement normal il est possible de trouver cette page par le sujet traité sans la connaitre à l'avance.
  • Le cas suivant consiste à brûler quelque chose en concentrant le rayonnement solaire avec une loupe, à noter que les applications sont variée avec par exemple la possibilité de faire une sorte de gravure sur bois, ce qui se résume par "brûlures avec une loupe" ou "gravure à la loupe" etc. Notons que pour le moment "brulures avec une loupe" est totalement absent de Google, ce qui devrait changer avec cette page qui va agacer le lecteur qui cherche de véritables informations sur l'utilisation d'une loupe dans ce contexte et pas un traité de référencement Internet!
  • Le point ci-dessus fait évidemment penser au détournement de fonctionnalités d'objets courants, un exemple intéressant découvert il y a un ou deux mois par votre narrateur était un site Internet expliquant comment convertir l'écran brillant d'un vieil ordinateur portable en miroir, en fait il s'agissait d'augmenter l'effet miroir de fabrique à l'aide d'une couche appropriée de fond d'écran, avec en plus je crois une boite de maquillage intégrée! Pas stocké en bookmark, mais le retrouver représenterait un challenge considérable, le 1er essais est d'ailleurs tombé sur ImaginaWeb et les films anti-réflexions.
Il est possible que dans certains cas le sujet n'aie jamais été mentionné sur Internet, mais les questions relativement banales mentionnées ci-dessus ne devraient pas appartenir à cette catégorie.

Comment se préparer aux futurs moteurs de recherche sémantique : Les moteurs de recherche sémantique pourront "comprendre" les textes qu'ils trouvent sur Internet, ils seront donc facilement en mesure d'évaluer de nombreuses tentatives de spamdexing littérale et de déterminer d'une certaine façon la qualité d'un texte! La préparation est donc très simple à comprendre et arrange aussi les lecteurs : il "suffit juste" de fournir du contenu intéressant, si possible passionnant sans les longues redondances qui apparaissent sur de trop nombreux sites (à noter que le site que vous avez à l'instant sous les yeux à aussi passé par le passé (excusez la redondance syntactique) par une phase de redondance exagérée, mais tellement tentante quand elle fonctionne), les anciennes pages pouvant être conservées ou éjectées suivant les besoins des sites concernés, le moteur sémantique ayant une bonne "compréhension" du contenu il ne devrait pas pénaliser un nouveau contenu intéressant à cause d'anciennes archives écrites à une autre époque.

 Poster un commentaire   
Derniers Messages + :
14 décembre 2016 Solution pour Ecran Mat
Articles :
Imaginaweb ImaginaWeb.ch : spécialisé en création de site Internet, référencement, construction de CMS (content management system), et e-commerce. Situé à Lausanne, déplacements rapides dans toutes la zone environnante Aigle, Vevey, Montreux, Lausanne et environs : Pully, Renens, Prilly, Paudex, Lutry, Chavannes, Ecublens, Dorigny, St-Sulpice, Morges, puis Nyon, Genève, Yverdon-les-Bains et Neuchâtel.
Adresse Postale - - E-Mail
Tél. 00 41 (0)21 626 51 81