Forum du référencement et de la création de sites Internet
Menu vertical avec tout le déployement autoriséMenu vertical avec accumulation progressive en remontantMenu vertical avec un seul niveauEliminer le menu vertical gauche!Eliminer les 2 menus verticaux!Eliminer le menu vertical droite!

Solutions anti-reflets pour écrans d'ordinateurs brillants par ImaginaWeb 17 décembre 2009

Les écrans d'ordinateurs brillants se sont imposés dans toutes les grandes surfaces où (*0) le passage sous silence des inconvénients provoqués est quasi général! Incroyable, comment en est on arrivé là! Quelles sont les solutions si vous n'appréciez pas les reflets sur votre machine de travail? Cet article est là pour vous, nous allons disséquer le sujet sous tous ses angles pour en extraire les points les plus importants et trouver les solutions antireflets les plus intéressantes pour écrans d'ordinateurs (*1) brillants : Les faits :
  • Voilà plusieurs années que votre narrateur cherchait une solutions idéale pour ordinateur portable sans la trouver, par exemple :
    • l'écran externe pour un usage sur le bureau, mais cela constitue un sérieux surplus de consommation et les écrans de bureau attrapent aussi le virus de la brillance.
    • le ponçage au papier de verre ultra fin : ça peut marcher, mais : il faut oser, le risque de détruire l'écran n'est pas nul, c'est extrêmement long car la première couche est très dure (probablement du plastique résistant aux rayures) et reste malgré tout assez brillante même poncée ce qui implique qu'il peut être nécessaire de l'enlever complètement! Résultat final bien que mat tire un peu les yeux! En fait un peu comme si en enlevant la dernière couche on avait aussi enlevé une fonctionnalité importante de l'écran, peut-être une polarisation.
  • Les premiers portables à écrans brillants se sont fait remarquer avec insistance en tout cas à partir de 2003 (premier contact imposé et plus de six ans de résistance pour enfin arriver à une solution utilisable )
  • Inconvénients des écrans brillants :
    • Ils sont brillants : pour votre narrateur un inconvénient rédhibitoire.
    • Ils nécessitent plus de concentration car des images parasites interfèrent. (*2)
    • Dans certains cas on ne voit plus rien du tout. Le premier contre argument classique consiste à dire qu'en plein soleil les écrans mats sont aussi illisibles (tentative de généralisation sur une exception! Idem pour l'argumentation suivante) , mais les cas d'illisibilité totale mentionnés ne sont pas en plein soleil, mais simplement avec une fenêtre lumineuse derrière soit (un cas où l'écran mat fonctionne très bien et où l'écran brillant est horrible, en fait complètement inutilisable (*2) ). Le deuxième contre argument classique consiste à dire que dans un environnement de travail la lumière est en principe idéale! Effectivement nous vivons dans un monde idéal doté d'environnements de travail parfaits et quoi de plus économique que d'adapter l'environnent à l'écran brillant plutôt que le contraire, transformons nos bureau en caverne! En fait nous venons d'entrer dans l'ère de l'écran troglodyte? Ou est-ce un retour à l'âge des cavernes des écrans
    • (*2) Ils fatiguent les yeux et peuvent être dangereux! Je dirais que le premier argument serait une exposition à une réflexion solaire directe qui avec un bon brillant doit avoir un effet totalement aveuglant, mais l'université du Queensland a trouvé une autre argumentation sur les dangers liés aux écrans brillants.
    • Pour les portables c'est un comble, car l'ordinateur portable de par sa portabilité implique un environnement lumineux difficilement contrôlable comme : un train, une terrasse de restaurant, une salle d'attente etc. Donc de nombreuses réflexions potentiellement parasites sur l'écran.
  • Avantages des écrans brillants :
    • Subjectivement pour votre narrateur aucun, c'est à dire qu'en six ans et en ayant travaillé sur les deux sortes d'écrans je ne me suis jamais dit je préférerais un écran brillant ou j'aimerai garder cet écran brillant.
    • Mais objectivement il est clair que l'on peut en trouver, par exemple :
      • Un écran mat introduit un léger flou sur les pixels. (contre argument : un léger flou adoucis les images et si chaque pixel doit être perçu individuellement (c'est malgré tout le cas sur tous les écrans mats que j'ai vu), on peut faire des pixels plus gros et des écrans plus gros pour garder la même définition, ou utiliser une surface anti-réfléchissante non pas basée sur du dépoli qui floute légèrement mais sur des coefficient de réfraction et de réfraction appropriés cette dernière solution est probablement beaucoup plus chère.)
      • ils sont plus lumineux (contre argument : on (*2) peut travailler plus longtemps en mettant la lumière au minimum et cela repose les yeux! Ceci aboutit au fait que pour toute une catégorie de personne les amplitudes lumineuses maximum sont sans intérêts.).
      • Ils sont plus brillant! (contre argument : exactement le genre de propriété physique que je cherche à éviter pour un écran.)
      • On peut se voir dedans et l'éclat de l'ordinateur éteint est très décoratif! Evidemment si c'est juste pour l'aspect décoratif de l'ordinateur le côté brillant est intéressant, plus sérieusement il serait possible de tirer parti de ces incroyables (*3) propriétés de réflexions des écrans par exemple avec un site qui proposerait des chapeaux et hop on se glisse sous le chapeaux grâce à la réflexion de l'écran ce qui en ajustant la distance permettrait d'essayer le chapeau en ligne! J'ai lancé l'idée mais elle n'a pas pris, à tort (peut être un peu loufoque) ou à raison! Si l'idée vous tente ne vous gênez pas pour l'utiliser, si possible en m'informant une fois la chose publiée que je puisse tenir à jour ma petite technotéque.
      • Il permettent de voir ce qui se passe derrière soit. (contre argument : ça me déconcentre).
      • Il permettent de développer et de vendre des anti-reflets! Un avantage de poids que cette page tente de mettre à profit.
      • Cela contribue à la segmentation des marchés, ce qui devrait théoriquement permettre de vendre des machines professionnelles plus chères parce qu'elles ont un anti-reflet de bonne qualité qui permet de se concentrer sur ce que l'on fait et pas sur ce qui est derrière! Accessoirement comme les écrans brillants n'ont pas de traitement anti-reflets cela devrait permettre de faire des économies au niveau des coûts de fabrication.
  • (*2) A noter que la liste des inconvénients paraît courte dans ce contexte mais est beaucoup plus pertinente que la liste des avantages! Comment un tel marché a-t-il pu apparaître?
    • toutes les évolutions technologiques ne sont pas des progrès : dans beaucoup de cas ce n'est qu'une question d'offre et de demande, or il se passe que les utilisations d'ordinateurs portables en mode home cinéma a fortement augmenté, et dans ce cas l'environnement sombre masque les inconvénients de la brillance.
    • Un objet exposé qui brille attire l'oeil du chaland et confère une esthétique design décorative, et comme les prix des ordinateurs ont beaucoup baissé la fonction décorative s'est amplifiée. La preuve avec le succès des Macs aux nombreuses couleurs, une idée parallèle très sympathique qui n'interférait pas avec les images visionnées à l'écran.
    • Le prix : le plastique est naturellement réfléchissant (*2) mais les traitements anti-reflets ne sont pas gratuits. A noter que les propriétés naturellement réfléchissantes des plastiques sont contestables, car cela dépend du genre de plastique utilisé (un truisme) et comme les surfaces brillantes des écrans atteignent des extrêmes en matière de réflexions, les couts impliqués sont probablement loin d'être négligeables.
A venir : l'historique des différents essais, photos des résultats obtenus.

Quelques considérations générales :
  • Le papier calque "pos it" est pour le moment quasi inconnu (en tout cas dans le monde francophone virtuel) : papier calque post it
  • Pour le moment le marché des anti-reflets donne l'impression de chercher ses marques : on cherche un anti-reflet et on tombe sur un produit parallèle comme les écran de confidentialité qui réduisent la visibilité latérale ou des protections d'écran qui évitent les rayures.
  • Deux approches physiques pour les filtres anti-reflets :
    • Le dépoli qui correspond au papier calque où l'image est en quelque sorte projetée par proximité immédiate des pixels et restituée par semi transparence (l'homogénéité de l'image obtenue provient de la faible distance qui évite la dispersion du rayonnement provenant de l'écran, de la faible épaisseur du dépoli et du fait que malgré la dispersion provoquée pare le dépoli lors de la sortie du rayonnement l'intensité perçue est encore suffisante). Quant au rayonnement incident arrivant de l'extérieur sur l'écran il est extrêmement bien dispersé et absorbé par l'hétérogénéité de la surface extérieur du dépoli (à noter que les résultat seraient probablement encore amélioré si la couche rajoutée n'était dépolie qu'a l'extérieur ce qui correspond en fait à la couche dépolie la plus fine possible car ayant juste l'épaisseur du plus gros "grains" constituant le dépoli). Malgré tout des réflexions imperceptibles subsistent (rien n'est parfait), mais pourquoi l'image projetée l'emporte de manière si évidente sur l'image réfléchie? Réponse c'est bel est bien la dispersion du rayonnement incident externe qui joue le rôle primordial, en effet les circonstances correspondant à un écran brillant qui sont gênantes proviennent de sources lumineuses bien définies dans l'espace et aspergeant l'écran avec une puissance P, cette puissance si l'écran est un miroir parfait est intégralement renvoyée selon l'égalité des angles d'incidence et de réflexion et si l'oeil de l'observateur se trouve sur le parcours des rayons réfléchis il est plongé dans un flux lumineux correspondant à presque 100% de P (les rayons peuvent être considéré comme parallèles car les sources lumineuses sont généralement beaucoup plus éloignées de l'écran que l'oeil de l'observateur), un dépoli en absorbant passablement l'énergie lumineuse externe et dispersant les rayons incidents de manière presque homogène dans tous l'espace situé devant l'écran implique que l'oeil de l'observateur ne recevra qu'une fraction minime de ce qu'il aurait reçu en cas d'effet miroir avec source lumineuse positionnée de manière gênante, et cette fraction minime constituant une énergie lumineuse beaucoup plus faible que celle en provenance des pixels de l'écran elle ne gêne pas, sauf évidemment dans des cas extrêmes comme une exposition solaire directe de l'écran! Un cas qui est plutôt facile à éviter en se mettant à l'ombre.
    • Une couche anti-réfléchissante polie qui grâce à la structure moléculaire du verre ou du plastique utilisé absorberait le 99.9% de la lumière externe sous forme de rayonnement réfracté, le dispersant ensuite pour qu'il ne gêne pas? Difficile de concevoir cela, car si le rayonnement réfracté continue sa course il arrive sur les pixels et interfère avec eux! En fait les seules évacuations propres de ce rayonnement réfracté que je peux imaginer consisteraient à lui faire changer de fréquence ou à l'évacuer entre les couches! De plus un coefficient de réfraction éliminant la réflexion à 99.9% est je crois impossible car cela correspondrait à un coefficient de réfraction totalement hors norme! En fait l'option la plus simple pour avoir une surface lisse en apparence non réfléchissante consiste peut-être à faire changer la fréquence du rayonnement avec une simple réflexion par exemple de la lumière visible transformée en infra-rouge et c'est la brûlure de rétine supposée en cas de réflexion solaire directe. A noter que le seul intérêt de cette solution supposée provient de l'espoir d'éviter le léger flou provoqué par un dépoli, ce flou ne me dérangeant pas et ma connaissance des matériaux niveau réflexion et réfraction étant modeste il est plus que temps d'arrêter l'écriture de ce paragraphe.
    • A noter que l'anti-brillance matte ou dépolie est la plus facile à obtenir (à la limite pour certains cas il suffit d'un papier de verre très fin! Essayé sur un écran de test au dépend d'une couche polarisante, donc à éviter dans la majorité des cas), mais n'est possible que lorsque l'image est en contact plus ou moins direct avec la couche dépolie, par conséquent ça marche pour les écrans mais pas pour les lunettes! Ce dernier point est important et a peut-être joué en défaveur des écrans mats qui se font associer dans le grand public avec des images plus troubles.

Explications complémentaires :
  • (*0) : une observation attentive des magasins où les machines à écrans brillants sont largement majoritaires fait apparaître des détails amusants, par exemple : les machines de travail du personnel ont souvent des écrans mats! Y chercher des protections anti-reflets (écran direct, écran par ombre portée etc.) correspond à un défit monumental, en fait sur quatre grandes surfaces informatiques testées aucune ne proposait d'anti-reflets adaptables aux écrans brillants (en fait un marché potentiel quasi oublié).
  • (*1) : en fait quasiment tous les écrans utilisés à l'intérieur peuvent être concernés par ce procédé, sauf peut-être certains écrans tactiles du à l'effet isolant du papier (pas testé).
  • (*2) : il se peut que ces remarques soient subjectives, mais pour votre narrateur elles sont très valables et probablement passablement partagées.
  • (*3) : les traitements anti-réfléchissant ont longtemps été la panacée de toutes les sortes de visionnement d'images.

Humour :
  • Domptez votre écran brillant pour briller à sa place .
  • A noter que l'écran brillant est une motivation pour la dactylographie à l'aveugle.
  • Bientôt de quoi faire un film sur les films mats pour écrans brillants.
  • Et si les écrans brillants faisaient partie d'une conspiration destinée à la promotion des lunettes, des médicaments contre le mal de tête et des films anti-reflets .
  • Enlever une propriété sur un article et la rajouter plus tard en option, voilà une brillante idée!
  • Si vous avez un écran mat et que vous voulez lui donner un look brillant (ça fait plus neuf ), rien de plus facile en remplaçant le papier calque par une feuille de plastique brillante, semi rigide et sans colle, il doit être possible de la coincer derrière le cadre de l'écran (attention c'est mieux d'utiliser un simple coinçage car la colle à un léger effet mat).

D'autres phrases avec lesquelles nous trouver :
Ecrans mats. Ecrans brillants. TrueBright. Gloss. Glossy Screens. Protection on Glossy Screens. Les écrans brillants deviennent mat. Verre dépoli. Filtres pour écrans brillants, filtres anti-brillance pour écran d'ordinateur. Protection contre les reflets des écrans de portables. Ecran de portable sans reflets. Marre des écrans brillants, ne pas confondre marre des reflets avec les reflets de la mare . Filtre contre les reflets, écran contre les reflets, filtre contre les réflexions, filtre anti-brillance que l'on peut confectionner soi même. Brillante idée de filtre anti-reflet, film anti-reflets etc. Si vous avez l'impression que quelques phrases d'importances majeures sont restées dans l'ombre n'hésitez pas à les proposer.


 Poster un commentaire   

< bravo bravo par omar 15 mars 2010
je dis "BRAVO", j'ai été très heureux de lire ce texte, je pensais etre le seul fou à detester ces écrans miroirs, et me voila rassuré de voir que d'autre conscienceux de pouvoir travailler convenablement (je n'utiliserais meme pas le mot agreable, car il ne s'agit toujours pas la de confort, mais de necessité absolue !) Enfin merci , pour ces sourires que j'ai eu en lisant ces lignes. Si vous pouvez aussi m'indiquer un endroit ou acheter un espece de film à mettre sur mon ecran, pour qu'il devienne finalement un ecran, et non un miroir... Merci et encore Bravo !!

< Une solution froide avec des fourres de plastification à chaud par Admin 15 mars 2010
Merci pour ce super commentaire, en fait entre mon dernier post et celui-ci j'ai pu approfondir considérablement la question et faire de nombreux tests dont voici les résultats :
  1. les modèles vendus sont pour le moment plutôt chers (environ 50 Euros pour un 17 pouces) et autocollants, ce qui à mon avis représente un inconvénient de plus vu qu'on ne peut pas l'adapter à un autre écran, que l'on risque de faire une erreur au niveau de la pose et que l'on ne peut pas revenir à la brillance d'origine au cas où il est intéressant d'effectuer une comparaison. Possible que ça change, dans ce cas je serais heureux de l'apprendre.
  2. une  solution (je n'y ai malheureusement pas pensé directement, il a fallu que quelqu'un qui les utilisait pour de la plastification me souffle l'idée, ... en fait le succès des machines à plastifier est passablement étonnant, mais cela va sans doute de paire avec les facilités d'impressions actuelles et le besoin de conservation dans des environnements agressifs vis à vis du papier) passe par les fourres de plastification à chaud mattes de 75 microns d'épaisseur et utilisées telles quelles, c'est à dire sans traitement thermique et adhérant par simple électricité statique! Ce qui était prévisible car c'est conçu pour servir d'écran entre un observateur et un texte ou des images et c'est aussi fait pour s'appliquer facilement contre le papier avec une colle matte(!) qui ne s'actionne qu'à chaud, résultats des essais :
    1. De nombreuses feuilles de plastification sont à disposition et se déclinent en formats (A4, A3), en épaisseurs (75-80 ou 125 microns) et en structures (brillantes évidemment et plus rarement mattes). Or il apparait que les épaisseurs de 75 microns adhèrent toutes seules contre la plupart des écrans par simple électricité statique, et c'est la solution que j'utilise actuellement : une feuille de plastification A3 matte découpée aux dimensions voulues (en fait très légèrement inférieures à ces dimensions pour garantir le contact total de la feuille de plastique avec l'écran).
    2. Difficultés pour se procurer une fourre de 75 microns A3 matte à l'unité : en fait le plus simple est d'aller dans un centre de photocopies où ils font aussi des plastifications, de demander le prix pour de la plastification matte A3 et 75 microns, si tout est positif jusque là c'est gagné et vous avez votre film anti-reflets pour environ 3 Chf. Malheureusement en pratique ce n'est pas si simple car :
      • la plastification matte est rare en A3, la majorité des clients "préfèrent" le brillant on ne va pas s'en étonner, la tendance est générale.
      • deuxième problème la plastification matte se fait généralement en 125 microns (ce qui court-circuite totalement l'application par simple électricité statique!). Les raisons pour cette épaisseur supplémentaire viennent probablement du fait que le mat augmente les frottements au niveau de la pénétration des fourres dans la machine à plastifier et que pour un A3 mat de 75 microns il y aurait trop de risques de se retrouver avec des plis! Sauf quand un des côtés est totalement différent, fournissant par la même une rigidité supplémentaire, ce qui est le cas des feuilles A3 mattes utilisées qui ont un côté mat à 75 microns et l'autre autocollant cartonné qui fournit la rigidité supplémentaire. Une autre possibilité intermédiaire pour tester consiste à faire un assemblage avec deux morceaux découpés dans du A4 qui lui se trouve facilement en 75 microns mat (à noter qu'une seule fourre suffit car elle possède 2 feuilles ).
      • A ce stade c'est confortable dans la majorité des cas, sauf en cas de grand soleil (pas même direct sur l'écran, là je crois que rien ne marche à part du LCD purement réflectif), donc en cas de très grande luminosité externe on observe un aspect laiteux qui gêne la perception de l'image, oblige de pousser la luminosité de l'écran au maximum (Oh joie un écran plus lumineux ), pourquoi ?? Réponse : la pseudo colle à chaud qui ne colle pas à froid est très efficace pour stocker de l'électricité statique mais offre involontairement une deuxième surface matte qui ne fait que gêner la perception de l'image (physiquement une première image se forme sur la surface matte en contact avec l'écran et celle là forme ensuite une deuxième image sur le mat externe, on a donc des pertes et des déformations infimes et invisibles en condition lumineuses normales mais gênantes en conditions extrêmes! A noter qu'en cas de plastification à chaud ce problème disparait car la température et la pression de la plastifieuse lissent la partie interne), à ce stade le lecteur attentif déduira que :
        1. seule la couche matte externe est nécessaire.
        2. que les feuilles brillantes (A3 75 micron facile à trouver) devraient faire l'affaire et il suffit de mettre le côté lisse en contact avec l'écran et le côté colle (donc mat) à l'extérieur, oui mais après des tests :
          • le côté brillant ne stocke pas assez d'électricité statique pour tenir facilement contre l'écran.
          • le côté mat colle est ok, mais supporte très mal le contact, il s'ensuit que les quelques coups de chiffon pour le charger en électricité statique laissent des marques indélébiles (en fait la "colle" est beaucoup plus fragile que le plastique mat fait pour être à l'extérieur! Normal c'est de la colle!)
  3. Conclusions : une feuille de plastification matte A3 de 75 microns (appliquée par simple électricité statique) fait l'affaire dans la majorité des cas, les deux principaux problèmes étant la difficulté de s'en procurer à l'unité et une tendance au blanchâtre en lumière fortes, mais pour l'auteur qui utilise cette solution depuis plus de deux mois c'est nettement mieux que la brillance d'origine, en cas de doute sur une couleur on peut toujours soulever un coin du film de plastique et en plus le film protège l'écran et est lavable séparément, on peut par exemple le doucher à l'eau froide pour enlever la poussière (attention : éviter par la suite les traces de calcaire dues  aux gouttes d'eau). Des échantillons sont disponibles gratuitement contre l'envoi d'une enveloppe A6 pré-affranchie et adressée.
  4. Améliorations :  à vue de nez un film de 30 à 40 microns mat d'un côté et lisse de l'autre représente probablement le meilleur compromis entre : transparence, facilité d'application, qualité du mat / dépoli et capacité à adhérer par électricité statique. La compatibilité avec les écrans tactile reste à tester.

 

Diverses remarques annexes pour les films de plastifications à doubles mats :  l'application d'un liquide entre la feuille de plastique et l'écran améliore la visibilité et l'adhérence, les problèmes viennent du fait que les liquide (spécialement l'eau) interfèreront avec l'électronique et il se peut même que des dégâts soient possibles par simple porosité des plastiques de l'écran. Des liquides plus neutres présentent l'inconvénient de s'évaporer et leur neutralité reste à déterminer, sans même compter les risque d'incendie (alcool etc.), quand les liquides sont trop évanescent il reste à monter le degré de viscosité, on arrive donc aux substances huileuses (attentions elles interfèrent souvent avec les plastiques) sauf en général les huiles de silicone, j'ai testé pour vous! Le résultat est horrible : on arrive pas à éliminer les bulles et une fois l'expérience terminée on arrive pas à éliminer le silicone!! Heureusement que l'écran testé était un écran dédié aux tests!


< Merci par Antiglare 15 avril 2010
Merci d'avoir écrit cet excellent texte. Moi aussi je cherchais des solutions contre les écrans brillant. J'ai trouvé un site intéressant : http://www.prote... ( *1) ), j'espère que ca pourra aider quelqu'un. Et j'ai commandé aujourd'hui un filtre de "protection" , comme ils l'appellent , pour mon écran de laptop brillant. En commençant a lire votre texte je me suis dit : enfin des gens qui ont, en tout cas ,au moins le minimum de bon sens de se rendre compte de l'absurdité de ces écrans-miroirs! Je trouve ça vraiment hallucinant, faut croire que les gens sont aveugles, ou fous ? Franchement, des fois je me demande si je ne suis pas dans un rêve (cauchemar ?) ,où tout le monde serait devenu fou, et voudrait acheter des écrans miroirs pour se voir dedans... - parce que bien-sur on s'en fout de voir ce qui est affiché par l'écran, on veut voir tout les reflets ... - raisonnement absurde donc. Mais bon apparemment cet absurdité c'est la réalité ... lol p.s . De plus j'apprécie Énormément votre système anti-robots, au lieux des "captcha" visuels pratiquement (complètement? )impossibles à lire pour un être humain... en tout cas pour moi.

(*1) Petit mot de l'administrateur : toutes mes excuses, mais il m'a semblé nécessaire de censurer l'adresse du site, ne désirant pas vraiment faire de publicité sur un produit que je n'ai pas testé, dites m'en plus une fois que vous l'aurez reçu et utilisé. Par contre je fournis volontiers le lien par e-mail au cas où quelqu'un est vraiment intéressé, en espérant avoir plusieurs feed-back d'utilisation.

< Re Merci par Antiglare par Admin 15 avril 2010
D'abord merci d'avoir choisi ce pseudo mnémonique et excellent pour faire un peu briller cette page parmi ses consœurs, de quoi en faire tout un film Trêve temporaire de jeux de mots, j'ai été voir le site en question et ça ressemble beaucoup au site que je connaissais déjà, mais visiblement environ 30% moins chers, comme quoi il y a de la marge pour mater ces écrans. Ce qui est par contre très étonnant pour beaucoup de sites commercialisant des films mats anti-brillance c'est que les mots négatifs du genre anti-brillance ou anti-réflexion semblent être proscrits dans un contexte marketing qui se veut sans doute strictement positif pour maximiser l'impulsion d'achat, mais loupe par la même occasion de brillants mots clé concernant le mat et les films concernés. Entonnant de voir que dans ce contexte aussi le brillant domine sous les fonction de protection de la confidentialité et de l'écran, mais le plus important dans le domaine de l'anti-brillance et des films mats à savoir l'adaptation de l'écran pour qu'il fournisse une image sans reflets pour le confort visuel de certains utilisateurs est rarement dit de manière explicite, en fait je n'ai jamais vu aucun exemple!


< filtre ecran par denis 12 septembre 2010
Bonjour Après avoir acheté mon premier ecran brillant par défaut (très peu d'écrans mat dont la config me convienne), je me rends compte à quel point c'est pénible et difficilement supportable.Donc, suite à vos recherches, si vous pouviez m'indiquer un endroit ou acheter un filtre à pour que mon ecran ne soit plus un miroir... Merci

< bravo par Ambliope 21 octobre 2011
Bravo! Après plusieurs mois de maux de tête devant mon écran super brillant, j'aurais toujours mal mais je saurais pourquoi !

< film plastique nécessite d'ajuster la résolution par lio 24 mars 2014
Merci à vous pour vos conseils bien utiles ! :) J'ai testé la solution "fourre plastique" qui marche bien. Je ne sais pas si c'est la bonne épaisseur (yavait un bout qui trainait dans une armoire du bureau) mais le film dégrade la lisibilité ce qui du coup continue à avoir un mauvais impact sur les yeux = bof bof. J'ai trouvé une solution pour pallier à cela : dans les paramètres d'affichage de l'écran, il faut diminuer le gamma et augmenter la luminosité. On retrouve ainsi quasiment l'affichage initial même si on ne pourra jamais enlever complètement l'aspect laiteux donné par le film.

< J'ai testé pour vous par cricri 14 juin 2014
Hello, J'ai testé le film Vikuiti MySunshadeDisplay ADQC27 de 3Mfournit par les allemands du site protectionfilms24.com. Il y a plusieurs avantages chez ce fournisseur :
  1. Le film est découpé selon "votre" portable, càd strictement la taille de votre écran sans les bords noir. les coins sont arrondis
  2. Recéption 5 jours après la commande sans problème, notifications du fournisseur
  3. Pas de frais de port, prix très concurrentiel ~50.-chf (contre 100.- chez des fournisseurs suisses?)
La pause est une affaire de spécialiste mais j'y suis "arrivé". Le film est très statique pour éviter d'utiliser de la colle alors si vous avez une salle blanche à disposition n'hésitez pas . Même si ce n'est pas parfait ( des poussières se sont introduite, il y a des traces ) cela ne dérange pas : une fois la dalle allumée je ne remarque plus ces détails. Maintenant pour le résultat, hé bien c'est "difficile" à dire car je me vois toujours dans l'écran (yé né pas chanché...). Par contre c'est plus discret comme si mon double maléfique était passé au second plan. Donc moins fatiguant, j'ai plus d'endroits où me poser, je peux enfin transpirer sur mon balcon. En conclusion, je trouve que cela vaut la peine Cela m'a ciuté

< Ca n'a pas marché... par bdk 22 juillet 2014
J'ai été tout heureux de trouver ce site, après avoir été très malheureux de pouvoir me maquiller devant mon PC (je ne l'avais pas acheté pour ça !). J'ai eu beaucoup de mal à en trouver, et j'ai fini par commander sur internet des "fourres de plastification à chaud mattes de 75 microns d'épaisseur". Je frétille en nettoyant mon écran (c'est fou comme ça se salit vite !), et je teste. Dans mon cas au moins, la cata absolue : L'ECRAN EST TELLEMENT PIXELISE QUE JE N'Y VOIS PLUS RIEN. N'ayant pas une âme de spectateur de délinquant à la télé, je suis obligé, pour pouvoir lire quelque chose, de retirer la fourre en question (et je donne la boîte à ma fille, qui est instit, et râle car elle préfère la plastification en 120 microns, plus rigide, mais me remercie tout de même). Puis, sur conseil de mon ami IXA, je viens de commander par Amazon un "SCREEN WARD" de chez Goliton. Je galère à nouveau pour nettoyer l'écran, puis pour limiter les bulles (il faut croire que cette fois-ci, il y a de l'électricité statique !). et là, MERVEILLE, ça marche, je vois avec à peine de pixelisation, et un peu de luminosité perdue, mais ça reste très acceptable, et je vois enfin ce qui est à l'écran, et plus ma bouille ! Merci à mon ami IXA.

< Et les verres polarisés verticaux ? par Albert 11 septembre 2015
La lumière qui se réfléchie sur des vitres ou de l'eau à l'horizontale est stoppée par les verres polarisants de certaines lunettes qui ont un axe de polarisation vertical. La lumière qui se réfléchie de l'écran est quand à elle verticale... et j'imagine que des verres polarisants avec un axe horizontal stopperaient les reflets. Sauf que je n'en trouve nulle part. Vivement qu'on trouve des écrans sans reflets. Mais calculatrice graphique TI-89 de lycée avait ça... mais mon i-mac non. Quelle honte !
Derniers Messages + :
14 décembre 2016 Solution pour Ecran Mat
Articles :
Imaginaweb ImaginaWeb.ch : spécialisé en création de site Internet, référencement, construction de CMS (content management system), et e-commerce. Situé à Lausanne, déplacements rapides dans toutes la zone environnante Aigle, Vevey, Montreux, Lausanne et environs : Pully, Renens, Prilly, Paudex, Lutry, Chavannes, Ecublens, Dorigny, St-Sulpice, Morges, puis Nyon, Genève, Yverdon-les-Bains et Neuchâtel.
Adresse Postale - - E-Mail
Tél. 00 41 (0)21 626 51 81