ImaginaWeb
Référencement suisse et moteurs !
Inscription en référencement suisse
Améliorer votre référencement suisse
Référencement suisse et page blanche
Référencement Suisse à Lausanne
Petit coup de pouce ...
Référencement suisse FAQ
Traductions suisses
... Référencement général

Référencement Internet suisse

Cette page considère les annuaires et moteurs internationaux ayant une spécialité pour le référencement Internet en Suisse (sélection du pays et de la langue) et les moteurs suisses ayant souvent par construction une forte spécificité locale, c'est-à-dire plutôt du référencement Internet suisse qu'international, des catégorisations par cantons etc. Les liens pratiques forts utiles et régulièrement utilisés et mis à jour par leur auteur, sont suivit de quelques interrogations dans le domaine du référencement suisse et de son indépendance vis à vis des grands moteurs internationaux.

Moteurs de recherche suisses nationaux :

Moteurs de recherche suisses nationaux et listes fournissant des renseignements spécialisés (tendance asymptotique vers une description exhaustive du référencement Internet suisse):

Moteurs de recherche internationaux avec une spécialisation pour la Suisse :
Constatons au passage, que la plupart des grands moteurs mondiaux se sont donné la peine de faire une version suisse facilitant la recherche et le référencement en Suisse:
Remarques :
- pour les annuaires, notre credo de référencement national en d'autres termes plus prosaïques "référencement suisse ou référencement en Suisse" s'exprimerait plutôt par "positionnement suisse ou positionnement en Suisse", expression qui prend en considération que dans un annuaire la position (catégorie) est choisie assez librement par les parties intéressées, contrairement à un moteur de recherche qui impose une position en fonction de l'intérêt supposé de la page.

Diverses constatations

  • La majorité du positionnement, référencement suisse n'est pas pris en charge par des entreprises suisses, en tout cas en considérant le volume du trafic et des recherches faites en Suisse.
  • Les moteurs de recherches suisses ont peu changé (par comparaison à l'algorithmie et aux quantités d'informations turbinées par les ténors du référencement international, contradicteurs suisses espérés et bienvenus, publication éventuelle de vos commentaires sur cette page), au cours de ces 3 ou 4 dernières années, laissant donc une grosse partie du gâteau appétissant du référencement suisse aux mains des géants internationaux.
  • L' EPFL et l'EPFZ personnification par excellence de la matière grise suisse, n'ont pas vraiment de moteurs de recherche indépendants, dans le sens que l'EPFL comme l'EPFZ utilisent Google, alors que de l'extérieur on imagine facilement un laboratoire spécialisé dans les moteurs de recherche affinant des prototypes pour sa propre organisation académique. Je précise quand même que ce n'est pas une critique, mais juste une constatation (contradictions espérées et bien venues), de plus un laboratoire de moteurs de recherches aurait certainement l'occasion de fournir de nombreux sujets pour des thèses de doctorat passionnantes.
  • En Suisse comme ailleurs, de nombreux possesseurs de sites Internet ont une approche du référencement qui couvre à peine 10% du total des possibilités à disposition, nous vous encourageons donc, Suisses et non Suisses à nous contacter pour puiser généreusement dans les 90% restant.

Suggestions aux acteurs suisses du référencement

Les poids lourds actuels du référencement se sont modestement adaptés aux caractéristiques régionales, ce qui fait qu'il y a probablement une place à prendre dans le secteur local de beaucoup de pays non anglophones, par exemple : les moteurs américains négligent (pour le moment 11-2004) les accents, et souvent les informations de contexte apportées par la ponctuation.

Le référencement général calculé en amas de téra pages est probablement hors de portée d'un acteur suisse en considérant des coûts raisonnables, mais une possibilité de référencement plus localisée et plus ouverte s'offre à une entreprise suisse (ou extérieure), il s'agirait d'adapter le concept du wiky à la matérialisation ou plutôt la virtualisation d'un annuaire moteur de recherche. Comme les partenaires fournissant des informations à ce wiky search engine (wiksearch) sont en compétition pour leur visibilité, il faudrait implémenter des stratégies de contrôle supplémentaires au wiki standard, de manière à éviter les spams destructeurs ou réducteurs d'information. Scénario possible (1) choix d'un site à fort trafic pour que les premières additions d'information soient intéressantes (2) implémentation d'un wiksearch avec les protections appropriées, coût supposé du développement software de 5'000 à 10'000 francs suisses si un spécialiste d'un wiki existant fait les adaptations nécessaires, et 50'000 francs suisse s'il s'agit de repartir à zéro (3) suivit de l'évolution et maintenance du wiksearch, dans un contexte suisse, un emploi à plein temps devrait suffire à maintenir le système, quand au coût de l'hébergement il est directement lié au succès du projet, car dépendant de la quantité d'informations stockées et du trafic généré.